Les parcours

Le service éducatif du Site-mémorial du Camp des Milles vous propose 2 parcours spécifiques :

En lien avec les programmes scolaires, les parcours s'appuient sur une articulation entre les trois dimensions du lieu : Histoire, Mémoire, Réflexion. Le Service Éducatif se tient à votre disposition pour préparer la visite et ses prolongements dans le cadre d’ateliers sur des thématiques pluridisciplinaires.
Des salles avec équipements multimédias sont prévues à cet effet et peuvent être réservées.

Télécharger la plaquette
Voir le parcours muséographique du Site-mémorial

PARCOURS ECOLES

La construction du parcours « enfant » passe par l’articulation et l’équilibre entre l’information, l’émotion et la réflexion. Les trois volets, historique, mémoriel et réflexif, matérialisent ces trois dimensions en visant à la fois une cohérence et des ruptures.

Les trois temps du parcours :

- Volet historique : ce qu’il s’est passé au Camp des Milles entre 1939 et 1942.
- Volet mémoriel : voir et se représenter les lieux de l’époque.
- Volet réflexif : les leçons de l’histoire du Camp des Milles pour agir aujourd’hui et demain.


VOLET HISTORIQUE :
CE QUI S’EST PASSÉ AU CAMP DES MILLES ENTRE 1939 ET 1942

Résolument historique, ce volet présente la chronologie, les lieux, identifie les personnages et expose les faits. Le choix des stations « enfants » vise à clarifier sans trop simplifier. Les stations retenues leur permettent de saisir la succession des événements et de comprendre leur enchaînement.

Chaque station du parcours « enfant » est repérable par un dessin de Franz Meyer*.

Ainsi, tout au long de la visite, les élèves suivent et comprennent le parcours d’un réfugié : fuite, déplacement, internement.

La déportation et la Shoah sont présentées aux plus jeunes par un texte synthétique et par le récit audiovisuel d’un rescapé juif allemand qui a réussi à s’évader d’un train parti des Milles.

Thématiques et titres des stations « enfants » :

  • 30 janvier 1933 : Hitler arrive au pouvoir
  • Printemps 1933 : premiers camps de concentration
  • 3 septembre 1939 : déclaration de guerre
  • Le régime de Vichy
  • Vivre au camp des Milles : les conditions de vie des internés
  • Les artistes et les intellectuels au camp des Milles
  • Le camp des Milles, camp d’internement et de transit
  • Le puits de lumière


Focus Franz Meyer

Franz Meyer est un dessinateur allemand né en 1906. Il adhère au parti communiste puis au trotskysme dans les années 1920. Avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir, il entre en résistance au nazisme. En 1934, il émigre en Hollande pour échapper aux persécutions. Déchu de sa nationalité, il vit caché pendant deux ans à Anvers en Belgique, puis il est expulsé en France où il est interné dans plusieurs camps car considéré comme "indésirable".
Il arrive au Camp des Milles en 1940.
Il réussit à émigrer aux Etats-Unis en 1941. Il meurt dans un accident de voiture à New York en 1957. Il laisse derrière lui un nombre considérable de dessins qui racontent destinée d’un antinazi, traité de manière inhumaine dans les pays où il a voulu se réfugier.

VOLET MÉMORIEL :
VOIR ET SE REPRÉSENTER LES LIEUX DE L’ÉPOQUE

Lieu patrimonial, le bâtiment est la trace de ce qu’il s’est passé. La visite d’un lieu de mémoire ne vise pas directement l’acquisition de connaissances ; elle est silencieuse, par nature.

Comme dans la partie précédente, des stations sont signalées et constituent la suite du parcours « enfants ». Le service éducatif évoque les lieux par des interventions courtes à des étapes clés. Les élèves traversent ces espaces en observant et en se représentant les lieux et traces de l’époque. Le volet mémoriel se poursuit à l’extérieur avec trois stations spécifiques.

Thématiques et titres des stations « enfants » :

  • Puits de lumière
    Borne audiovisuelle :
    Le temps des déportations, la Shoah, les sauvetages
    Film témoignage d’un enfant caché
    Introduction au volet mémoriel
  • Un lieu de création artistique : « Die Katakombe »
  • Les dortoirs
  • La cachette d’un groupe d’adolescents
  • Le sauvetage des enfants par Auguste Boyer
  • La salle des peintures (station extérieure)
  • Le chemin des déportés (station extérieure)
  • Le wagon-souvenir (station extérieure)

VOLET REFLEXIF :
COMPRENDRE POUR AGIR

Le volet Réflexif « enfants » fait le lien entre le passé et l’avenir. Il vise un objectif éducatif : les élèves doivent apprendre aujourd’hui « la leçon du Camp des Milles».

Pour cela, le dispositif va leur permettre à la fois une implication et une mise à distance. Une implication car ils doivent se sentir concernés ; et une mise à distance car ils doivent pouvoir s’interroger sur cette «leçon».

Le volet Réflexif « enfants » est situé dans un espace spécifique dédié aux 9-12 ans. Après une introduction sur sa fonction, il reprend certains événements du volet historique pour mettre en évidence les discriminations contre certaines populations victimes de racisme ou d’antisémitisme. Les discriminations sont expliquées et illustrées et un rappel à la loi est fait.
En s’appuyant sur des récits d’actes justes, et sur des exemples évoqués durant le parcours, seront mis en avant les actes d’aide ou de résistances toujours possibles.

Les trois temps de la réflexion :

  • Informer : retour sur la visite.
  • Expliquer : définir la « discrimination ».
  • Impliquer : identifier des situations de discrimination et savoir comment agir.

L'élève visite ensuite la grande exposition nationale permanente de Serge Klarsfeld sur les « 11 000 enfants juifs déportés de France » ainsi que les stations extérieures du parcours (Salle des peintures, Wagon-souvenir).

Parcours détaillé - Lire la suite

PARCOURS COLLÈGE/LYCÉE

La construction du parcours « enfant » passe par l’articulation et l’équilibre entre l’information, l’émotion et la réflexion. Les trois volets, historique, mémoriel et réflexif, matérialisent ces trois dimensions en visant à la fois une cohérence et des ruptures.

Ceci est un parcours de base dont l’exploration est recommandée sur une journée, mais il peut être adapté et réduit à 2h00.





Les trois temps du parcours


VOLET HISTORIQUE :
CE QUI S’EST PASSÉ AU CAMP DES MILLES ENTRE 1939 ET 1942

Dans cet espace, les élèves sont confrontés à la chronologie, au lieu, aux personnages, aux faits.

Après le visionnage d'un film introductif, ils découvrent des textes et des documents permettant d’analyser le contexte européen et français ainsi que les causes lointaines et immédiates des événements qui ont eu lieu sur le site. Ils abordent ensuite l'histoire singulière de ce lieu à travers des témoignages de personnages emblématiques comme Lion Feuchtwanger, Varian Fry, Max Ernst…

Ils approfondissent le rôle du régime de Vichy, les fonctions précises de ce camp d'internement, de transit et de déportation et la place des arts dans le camp, avant de visiter la partie consacrée à la Shoah. Le parcours historique s'achève sur la diffusion d'un film : « 1942-1944 Persécutions et résistances en Provence ».

VOLET MÉMORIEL :
VOIR ET SE REPRÉSENTER LES LIEUX DE L’ÉPOQUE

Lieu patrimonial, le bâtiment est la trace de ce qu’il s’est passé. La visite d’un lieu de mémoire ne vise pas directement l’acquisition de connaissances ; elle est silencieuse, par nature.

Des stations sont sélectionnées pour que les élèves puissent appréhender, observer et se représenter les principaux lieux de l’internement ainsi que les activités qui s’y déroulaient.
Le volet Mémoriel peut se poursuivre également à l’extérieur du bâtiment principal avec la visite de la salle des peintures murales et le parcours du chemin des Déportés jusqu’au Wagon-souvenir.

En lien avec le programme des classes de terminale, un éclairage particulier est apporté sur la genèse du Site-mémorial et une réflexion peut-être menée sur les mémoires de la Deuxième Guerre mondiale abordées par le musée.

VOLET REFLEXIF :
COMPRENDRE POUR AGIR

Dans ce dernier espace, les élèves font le lien entre passé et présent. Ils sont confrontés aux processus permanents d'exclusion, de racisme et d’antisémitisme qui peuvent mener au pire et découvrent, notamment au travers de récits d’actes justes, les résistances, toujours possibles, qui s'y opposent.

Après leur parcours historique et mémoriel, ils peuvent prendre du recul pour mener une réflexion personnelle. L'objectif pour eux est alors de « comprendre pour agir ».
Leur seront présentés sur panneaux ou supports audiovisuels :

  • Un rappel sur les intentions du lieu, les éléments exposés, les notions abordées ;
  • Une présentation de la montée des périls illustrées par trois génocides du XXème siècle (Arménie, Shoah, Rwanda) ;
  • Une présentation d'expériences scientifiques sur les mécanismes comportementaux dangereux, individuels et collectifs ;
  • Dans une salle séparée, des bornes individuelles de consultation et d'approfondissement et des panneaux sur l'état de nos sociétés au regard du racisme et de l'antisémitisme depuis la guerre.

Les élèves pourront aussi visiter la grande exposition nationale permanente de Serge Klarsfeld sur les « 11 400 enfants juifs déportés de France à Auschwitz ».

Parcours détaillé - Lire la suite





Faites un Don !

Sortie-évènement en librairie le 07 mai 2015

Pour résister à l’engrenage des extrémismes, des racismes et de l’antisémitisme

08 OCTOBRE 2015 / VISITE DE M.FRANÇOIS HOLLANDE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

> Voir la vidéo du discours du Président
> Lire le communiqué
> Lire le manifeste de la Chaire Unesco
> Lire le discours de M. François Hollande, Président de la République et celui de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO
> Voir les photos de la journée