SÉLECTION DE NOS RESSOURCES CULTURELLES ET CITOYENNES
POUR MIEUX VIVRE LE CONFINEMENT



Pour les jeunes et les moins jeunes




<< RETOUR A L'ACCUEIL






3/ COMMENT APPRENDRE DU PASSÉ ?

Depuis le Camp des Milles, plus de 2 000 Juifs ont été déportés à Auschwitz où ils ont trouvé la mort pour la plupart d’entre eux. Il reste beaucoup de souvenirs ici et aussi des témoignages artistiques. Il faut y penser par fidélité mais aussi pour les femmes et les enfants qui se trouvaient parmi eux. Nous devons en tirer une leçon, pour que cela ne puisse jamais se reproduire.

Simone Veil
De l’Académie française, Déportée à Auschwitz




Personnage entouré : August Landmesser, lors du lancement d’un navire de guerre à Hambourg, le 13 juin 1936, en présence d'Adolf Hitler.



L’APPROCHE SCIENTIFIQUE DU SITE-MÉMORIAL
UNE SOLIDE CONVERGENCE DES MÉMOIRES



L’histoire de la Shoah, ancrée au Camp des Milles, est un puissant révélateur d’une modernité dévoyée mais aussi de l’universalité des mécanismes humains récurrents dont elle a été la combinaison la plus extrême et qui sont encore à l’œuvre aujourd’hui.

Cette approche universaliste fondamentale nous permet alors, sur le site lui-même, des rapprochements éclairants avec les crimes génocidaires contre les Arméniens, les Tsiganes et les Tutsis au Rwanda.

Dans un monde marqué par les crispations identitaires, par les racismes et par les tentations extrémistes, nous sommes ainsi en mesure d’opposer une solide convergence des mémoires à une malsaine concurrence des mémoires ; et, dans un contexte de repères ébranlés, de proposer la mémoire de cette expérience du pire comme un repère fort et partagé.

Pour en savoir plus sur l’analyse pluridisciplinaire et intergénocidaire de la Fondation du Camp des Milles, consulter notre dossier thématique « Convergences entre génocides » pour découvrir cette approche originale : Vidéos, textes, outil interactif…



Interview d’Alain Chouraqui,
par l'Agence France Presse Mondiale (30/03/2020) :
"le feu couve..."

« Il faut aujourd’hui semer les graines de l’avenir face à un processus qui déstabilise profondément notre société, pour le pire et pour le meilleur. »

Lire la dépêche AFP


QUELS ENGRENAGES …? QUELLES RÉSISTANCES …?
(film réflexif 27')

Film documentaire présentant les engrenages pouvant mener au pire et les résistances possibles ; approche pluridisciplinaire et intergénocidaire.




ENTRETIEN AVEC ALAIN CHOURAQUI (La Provence 13/04/2020)
« CORONAVIRUS : LA MÉMOIRE ÉCLAIRE LES AVENIRS POSSIBLES »

Une fois dépassée une étape de crises économiques et sociales dangereuses pour la démocratie, il y aura, parmi les ouvertures possibles, « la conscience de l'unité de destin du genre humain y compris écologique, l'importance du rapport à l’autre, le refus des inégalités et des injustices devenues plus évidentes pendant la crise, la remise en cause des contraintes économiques drastiques notamment sur la santé ou sur la recherche, la reconnaissance de métiers peu valorisés dont on découvre l’importance collective, le sens de l'implication citoyenne... Et puis, il y a le rapport au temps : nous voir ralentir serait une « divine surprise »...

Lire l'entretien


FRANCE INTER : LE GRAND RENDEZ-VOUS DU 02/04/20
AVEC ALAIN CHOURAQUI
« Les libertés publiques sont-elles menacées ? »

« L’expérience du passé peut nous aider à éviter des dérapages dangereux pour la démocratie. » (Alain Chouraqui)

Écouter


Trois étapes du racisme au génocide :
un outil numérique interactif


Découvrez, à partir de notre outil interactif,
l’engrenage qui peut mener du racisme « ordinaire » jusqu’au crime de masse, voire jusqu'au génocide
.
Il s’agit d’aider chaque citoyen à REPÉRER où en est la société dans un processus déjà enclenché et à y RÉSISTER avant qu’il ne soit trop tard.


Cet outil est le résultat de vingt années de recherches scientifiques pluridisciplinaires sur les génocides du XXe siècle

www.campdesmilles.org/mur-interactif



DEVENIR COMPLICE OU RESISTER : UNE EXPERIENCE PSYCHO-SOCIALE
Comment un homme ordinaire peut devenir bourreau ou complice ?

Il existe des fonctionnements humains qui favorisent des processus sociétaux dangereux, et ceux-ci peuvent aller jusqu’aux crimes de masse : soumission aveugle à l’autorité, conditionnement à la violence, passivité et non-assistance à personne en danger, effet de groupe et tendance au conformisme.

Soumission aveugle à l'autorité

Sommes-nous tous des tortionnaires en puissance ?



Dans les années 1960, le psychologue américain Stanley Milgram conduit une série d'expériences restées célèbres.
Par une annonce dans la presse, le laboratoire de psychologie sociale de l'Université de Yale recrute des volontaires pour une étude sur la mémoire.

Lire la suite





UNE RESISTANCE HUMANISTE AU CAMP DES MILLES
L’exemple du Pasteur Henri Manen et de son épouse Alice

Reportage au Camp des Milles avec Bertrand Manen, fils du Pasteur Manen.




L’ANTISÉMITISME, UN INDICATEUR DE L’ÉTAT GÉNERAL DE LA SOCIÉTÉ ?

Par Alain Chouraqui, Directeur de recherche émérite au CNRS, Président fondateur de la Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation.




« L’antisémitisme peut être considéré comme un indicateur, un révélateur de difficultés sociétales plus importantes et plus fondamentales que la simple expression antisémite de ces difficultés. »

> Voir la vidéo

LE "PETIT MANUEL DE SURVIE DÉMOCRATIQUE" POUR COMPRENDRE ET AGIR





Face aux extrémismes identitaires...
Votre arme pédagogique et citoyenne

Pour résister à l’engrenage des extrémismes, des racismes et de l’antisémitisme

PRIX SELIGMANN
Contre le racisme, l’injustice et l’intolérance
Décerné par la Chancellerie des Universités de Paris


Achat ebook




L'appel des grands anciens du Site-mémorial du Camp des Milles

Sidney CHOURAQUI, Denise TOROS-MARTER, Louis MONGUILAN
> Cliquez ici pour lire le texte intégral